Skip to content Skip to navigation Skip to footer

Qu’est-ce que la sécurité du cloud ?

Définition de la sécurité du cloud

La sécurité du cloud computing est plus connue sous le nom plus simple de « sécurité du cloud ». 

La sécurité du cloud consiste en des règles, procédures, technologies et contrôles qui fonctionnent ensemble pour protéger les systèmes dans le cloud, l’infrastructure et les données.

La sécurité du cloud vise à garantir la défense de tous les éléments de votre réseau qui interagissent avec le cloud. Elle garantit également que votre infrastructure cloud reste bien protégée contre les cyberattaques et les menaces sophistiquées.

Pourquoi la sécurité du cloud est-elle importante ?

Chaque fois qu’il y a une violation de sécurité dans le cloud, les entreprises perdent du temps, de l’argent et des ressources pendant qu’elles tentent de se rétablir. Les temps d’arrêt résultant d’une violation du cloud peuvent entraîner des régressions opérationnelles importantes : les applications et les données dans le cloud, ainsi que les appareils et réseaux connectés au cloud peuvent être exposés à de nombreuses menaces.

Bien que l’entretien des systèmes de sécurité des réseaux internes soit souvent géré par des équipes informatiques internes, quand vous mettez des données ou des systèmes sur le cloud, vos précieux actifs numériques sont nécessairement sous la responsabilité d’un tiers. Pour minimiser le risque inhérent qui en résulte, un système de sécurité cloud robuste est indispensable.

Voici quelques-uns des avantages de la sécurité du cloud :

Un environnement de travail à distance plus sûr

L’un des principaux avantages de l’intégration du cloud computing dans vos opérations est l’accessibilité des données. Un employé qui dispose d’une connexion Internet peut interagir à tout moment avec le contenu ou les systèmes dont il a besoin pour travailler. Cela procure à votre entreprise de la flexibilité et de la souplesse.

Cependant, un problème peut survenir si les employés accèdent à votre infrastructure cloud par des moyens non sécurisés. Par exemple, si l’un d’entre eux se rend dans un café, il peut se connecter à l’aide d’un réseau public. Votre réseau cloud est ainsi exposé à tous les malfaiteurs qui se trouveraient à la recherche d’opportunités sur cette connexion publique et vulnérable.

De plus, lorsque les employés utilisent leurs appareils personnels, ou emportent des appareils de l’entreprise avec eux, ils peuvent les exposer accidentellement à des logiciels malveillants. Lorsqu’ils se connectent à votre environnement cloud, tout ce qui s’est caché sur leur ordinateur ou appareil, comme les malwares ou les trojans, peut être utilisé pour s’introduire dans votre système cloud.

La seule façon de vous protéger contre ce type d’intrusions dans votre infrastructure est de mettre en place un système de sécurité cloud puissant.

Garantir des stockages de données plus sûrs

De nombreuses entreprises utilisent un environnement cloud pour sauvegarder leurs données. En cas de sinistre, il est facile de se mettre au travail, car il vous suffit de vous connecter au cloud et pour avoir accès à ce dont vous avez besoin. Cependant, si ces données ne sont pas sécurisées, vous pourriez finir par télécharger des fichiers corrompus. Si ces menaces parvenaient à pénétrer dans votre système, elles pourraient affecter non seulement le réseau et les appareils de votre entreprise, mais également ceux des clients.

Un système de sécurité des données dans le cloud aide à protéger les données précieuses contre les logiciels, les organisations ou les individus malveillants.

Se conformer aux exigences réglementaires

Dans certains secteurs, le niveau de votre sécurité des données peut déterminer si vous êtes du bon ou du mauvais côté de la loi. Par exemple, avec les lois HIPAA (loi américaine sur la portabilité et la responsabilité des assurances maladie) et RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) actuelles, un système de sécurité laxiste pourrait entraîner l’exposition de données sensibles, au point d’être en infraction avec la législation actuelle.

Une solution de sécurité du cloud solide peut vous aider à éviter qu’un problème de sécurité n’ait de graves conséquences juridiques pour votre entreprise. Cela est particulièrement important du fait que ceux qui font appliquer la loi se sentent souvent obligés de trouver quelqu’un à blâmer lorsque les choses tournent mal. Une violation de sécurité pourrait mettre votre organisation en ligne de mire, entraînant une mauvaise presse, des batailles juridiques et la perte de confiance des actionnaires. D’autre part, un système complet de sécurité des données cloud pourrait éviter les problèmes avant qu’ils ne commencent.

Garder les données à l’intérieur et les hackers à l’écart

Un système cloud sans mesures de sécurité solides en place peut ressembler à une passoire de données. Avec autant d’utilisateurs accédant au réseau via une multitude d’appareils, il est facile pour les données de tomber entre de mauvaises mains. De plus, un système cloud non protégé est une surface d’attaque opportune pour les hackers.

Un système de sécurité cloud agit comme une porte de chambre forte. Il conserve les données précieuses à l’intérieur tout en les protégeant des éléments criminels.

Les catégories de Cloud Computing

  1. Les services de cloud public : Un cloud public est géré par un fournisseur tiers. L’espace sur le serveur du cloud est loué aux organisations, et le tiers est responsable de la maintenance, de la sécurité et de l’entretien général. Il comprend le logiciel en tant que service (SaaS), l’infrastructure en tant que service (IaaS) et la plateforme en tant que service (PaaS). 
  2. Le cloud privé : Un cloud privé est utilisé par une seule organisation. Les ressources et l’infrastructure sont utilisées exclusivement par cette entreprise. Il est généralement plus coûteux, mais offre de meilleures options de personnalisation et de sécurité.
  3. Le cloud hybride : Un cloud hybride combine des fonctionnalités de cloud public et privé. Les clouds hybrides peuvent également inclure une combinaison de data centers sur site, de data centers virtuels et d’instances de cloud public et/ou privé. Les entreprises qui souhaitent pouvoir évoluer rapidement ainsi que bénéficier d’une sécurité renforcée tirent aisément profit des services de cloud hybride.

Les défis de sécurité du cloud computing

  1. Les attaques par DDoS : Les attaques par déni de service distribué (DDoS) sont de plus en plus communes. Les attaquants utilisent les attaques DDoS pour submerger le serveur d’un site Web, de façon à ce qu’il n’ait plus la capacité de répondre aux demandes des utilisateurs. Cela peut rendre le site inutile pendant de longues périodes.
  2. La perte de données : Les données peuvent être perdues du cloud pour diverses raisons. Même lorsque personne n’essaie activement de voler les données, elles peuvent être perdues à cause d’un accident ou d’une catastrophe naturelle. Les solutions de sécurité cloud peuvent non seulement aider à prévenir les vols, mais aussi inclure des mesures pour protéger les données contre les événements inattendus.
  3. Les violations de données : Les données sur le cloud peuvent être une cible facile pour un bon hacker si elles ne sont pas sécurisées. Certains volent des données pour tirer profit des membres d’une organisation. D’autres les vendent à des entités souhaitant connaître les secrets d’une société. Sans les bonnes solutions de sécurité cloud, les données d’une entreprise peuvent être vulnérables.
  4. Les points d’accès vulnérables : Un système basé sur le cloud offre une facilité d’accès imbattable, mais les appareils utilisés pour interagir avec le cloud sont souvent non protégés ou sous-protégés. Par conséquent, presque tous les téléphones, tablettes, ordinateurs portables ou autres dispositifs mobiles qui accèdent à votre système cloud peuvent offrir une opportunité d’attaque pour un individu ou un logiciel malfaisant. Cependant, avec le bon pare-feu, vous pouvez limiter l’accès au bon type de trafic.
  5. Les alertes et notifications : En cas de violation de sécurité, arrêter la menace avant qu’elle ne cause des dommages importants n’est qu’une partie du travail. Un système complet assurera que les parties prenantes importantes sont tenues informées de la situation. Souvent, les dégâts d’une attaque, même après son arrêt, découlent du fait qu’un temps trop long s’écoule avant que l’équipe informatique ne puisse réagir et alerter les autres. Un système de sécurité cloud réactif fournit des informations par le biais d’alertes et de notifications à ceux qui ont besoin d’être informés, et quand ils en ont besoin.

Les meilleures pratiques de sécurité du cloud

  1. Mettre en place des règles de protection des données : Chaque organisation dispose de données cruciales qui doivent être protégées. Il est important d’identifier les données les plus cruciales et de les protéger contre tout accès indésirable. Minimiser la surface d’attaque des données cruciales peut concentrer les ressources de votre sécurité du cloud, ce qui vous permet d’en tirer le meilleur parti.
  2. Utiliser des clés personnalisées pour chiffrer les données sensibles : Même la plus solide combinaison de nom d’utilisateur et de mot de passe peut être compromise par un hacker entreprenant. Qu’un inconnu utilise des logiciels espions ou qu’un employé mécontent obtienne des identifiants de connexion, les violations des modèles d’authentification à facteur unique sont beaucoup trop faciles à mettre en œuvre. Grâce à l’authentification multifacteur (MFA) utilisant des clés personnalisées, votre système est mieux protégé.
  3. Limiter les moyens par lesquels les données sont partagées : Étant donné que de multiples utilisateurs envoient des données à diverses personnes, il peut être difficile de déterminer qui reçoit quoi et comment. Des clients, investisseurs et autres personnes extérieures peuvent avoir accès à des données sensibles inutilement. Vous pouvez utiliser un système de sécurité du cloud pour vous assurer que seuls ceux qui « ont besoin de savoir » ont accès aux données sensibles.
  4. Empêcher les données d’aller vers des périphériques non gérés : Il est important de savoir comment les données sont traitées après avoir quitté votre cloud. Un certain nombre d’appareils non gérés peuvent entraîner le partage de données avec les mauvaises parties. Cependant, avec un système de sécurité du cloud, vous pouvez vous assurer que seuls les bons appareils se connectent au réseau.
  5. Le chiffrement des données dans le cloud : Le cryptage des données offre une couche de protection supplémentaire. Même si quelqu’un parvient à s’introduire malgré un pare-feu ou un filtrage Web, le cryptage masquant les données peut toujours protéger vos données.
  6. Tester régulièrement votre système de sécurité : Avoir un système puissant en place n’est que la moitié du chemin. Pour garantir sa fonctionnalité, vous devez effectuer des tests d’intrusion. Ils peuvent révéler de graves lacunes que vous pouvez combler grâce à des mesures supplémentaires ou des ajustements de votre configuration de sécurité.
  7. Former les employés nécessaires à la prise en charge de votre système de sécurité : Les employés sont souvent un angle mort en matière de sécurité. Même avec les meilleures intentions, une petite erreur peut être désastreuse pour votre configuration de sécurité du cloud. Les former sur ce qu’il faut faire, ne pas faire, comment gérer leurs clés d’accès et les choses à surveiller peut éviter des violations de sécurité potentiellement coûteuses.

La sécurité du cloud peut rendre votre système basé sur le cloud aussi sûr qu’un ordinateur ou un appareil personnel dans votre poche, voire même plus sûr. Avec une stratégie dynamique de sécurité du cloud en place, vous pouvez fournir la visibilité dont votre équipe informatique a besoin, ainsi que le contrôle et la protection pour assurer la sécurité de vos données et de vos systèmes.

Une sécurité réseau de cloud sécurisée

Accélérer votre parcours applicatif avec un réseau cloud sécurisé

Augmenter la souplesse, réduire les risques et optimiser les coûts

S'enregistrer maintenant

Comment Fortinet peut-il vous aider ?

Avec le rythme croissant de l’accélération numérique et de l’adoption du cloud, les entreprises ont besoin de solutions de sécurité spécifiquement adaptées aux environnements et infrastructures cloud. Fortinet aide les organisations à protéger leurs parcours applicatifs vers, à l’intérieur et à travers les clouds avec Fortinet Cloud Security. Ces solutions offrent la visibilité et le contrôle sur l'ensemble des infrastructures de cybersécurité sur cloud, permettant la protection des applications et de la connectivité, du data center jusqu'au cloud.

Les solutions de sécurité cloud Fortinet sont nativement intégrées à toutes les principales plateformes et technologies de cloud. Une architecture maillée de cybersécurité, telle que le Fortinet Security Fabric, s’étend sur tous les environnements hybrides et multi-cloud. Cette approche de plateforme réduit la complexité opérationnelle, offre une meilleure visibilité, comble les lacunes en matière de ressources et de compétences et améliore l’efficacité globale de la sécurité.

Pour en savoir plus, consultez le Rapport 2021 sur la sécurité du cloud de Cybersecurity Insiders.