Skip to content Skip to navigation Skip to footer

Pare-feu dynamique et pare-feu sans état

Un pare-feu est une technologie de contrôle d’accès qui sécurise un réseau en permettant uniquement à certains types de trafic de le traverser. Internet est rempli de cybermenaces et ne peut être consulté en toute sécurité que si certains types de données sont conservés à l’écart. Sinon, les malwares pourraient entrer dans votre réseau et ensuite se propager aux différents dispositifs qui y sont connectés.

Les pare-feux réalisent ce contrôle en inspectant les paquets de données, qui sont essentiellement des ensembles de données comprenant des instructions sur la manière de traiter les données lorsqu’elles se déplacent vers leur destination. Les données contenues dans les paquets peuvent être inspectées par le pare-feu pour voir si elles contiennent des menaces. Une partie de ce processus implique de vérifier comment les données doivent se connecter et se déplacer à travers le réseau. 

Qu’il s’agisse de la manière dont les données se comportent ou de quelque chose à l’intérieur des données elles-mêmes, un pare-feu peut examiner chaque paquet et décider s’il représente ou non une menace. Les données utilisées par une entité malveillante, une fois identifiées par le pare-feu, peuvent être rejetées, protégeant ainsi le réseau.

Tous les pare-feux ne sont-ils pas identiques ?

Il existe plusieurs types différents de pare-feux. Le pare-feu d’une entreprise doit être choisi en fonction de ce qui répond le mieux aux objectifs de l’entreprise. Un des types est le pare-feu réseau, qui s’exécute sur le matériel réseau. Un autre type est basé sur l’hôte, il s’exécute sur un ordinateur hôte et filtre le trafic réseau depuis cet environnement informatique. 

Il existe également des pare-feux nouvelle génération (NGFW) qui vous permettent d’inspecter les données et les applications, ainsi que d’incorporer la prévention d’intrusion et le filtrage Web dans le processus d’inspection.

Qu’est-ce qu’un pare-feu dynamique ?

Un pare-feu dynamique inspecte tout ce qui se trouve à l’intérieur des paquets de données, les caractéristiques des données et leurs canaux de communication. Les pare-feux dynamiques examinent le comportement des paquets de données, et si quelque chose semble anormal, ils peuvent filtrer les données suspectes. De plus, un pare-feu dynamique peut suivre la manière dont les données se comportent, en cataloguant les modèles de comportement. 

Si un examen des paquets de données révèle un comportement suspect, même si ce type de comportement n’a pas été saisi manuellement par un administrateur, le pare-feu peut le reconnaître et traiter la menace. Un pare-feu dynamique peut être utilisé à la périphérie ou à l’intérieur d’un réseau, comme c’est le cas avec un pare-feu ISFW (segmentation interne) qui protège des segments spécifiques du réseau dans l’éventualité où un code malveillant se trouverait à l’intérieur.

Qu’est-ce qu’un pare-feu sans état ?

Les pare-feux sans état utilisent la source, la destination et d’autres paramètres d’un paquet de données pour déterminer si les données présentent une menace. Ces paramètres doivent être saisis par un administrateur ou le fabricant au moyen des règles qu’ils ont définies à l’avance. 

Si un paquet de données présente des paramètres non considérés comme acceptables, le protocole de pare-feu sans état identifie la menace, puis restreint ou bloque les données qui l’hébergent.

Qu’est-ce qu’un pare-feu sans état ?

Protéger tous les environnements Périphérie de réseau, quel que soit leur nombre

Consulter

Avantages et inconvénients d’un pare-feu dynamique par rapport à un pare-feu sans état

Les pare-feux sans état utilisent des informations concernant l’emplacement de destination d’un paquet de données, son origine et d’autres paramètres pour déterminer si les données présentent une menace. Ces paramètres doivent être saisis par un administrateur ou le fabricant au moyen des règles qu’ils ont définies à l’avance. 

Si un paquet de données présente des paramètres considérés comme non acceptables, le pare-feu sans état peut identifier la menace, puis restreint ou bloque les données qui l’hébergent.

Avantages des pare-feux dynamiques

  1. Les pare-feux dynamiques peuvent détecter quand des données illicites sont utilisées pour infiltrer le réseau.
  2. Un pare-feu d’inspection à états a également la capacité d’enregistrer et de stocker des aspects importants des connexions réseau.
  3. Les pare-feux dynamiques n’ont pas besoin d’ouvrir de nombreux ports pour faciliter la communication.
  4. Un pare-feu réseau dynamique peut consigner le comportement des attaques, puis utiliser ces informations pour mieux prévenir les tentatives futures. C’est l’un des plus grands avantages du pare-feu dynamique par rapport au pare-feu sans état. Parmi les exemples d’application, on peut citer la capacité à dissuader automatiquement une cyberattaque spécifique à l’avenir une fois qu’il l’a déjà rencontrée, sans avoir besoin de mises à jour.  
  5. Un pare-feu dynamique apprend au fur et à mesure, ce qui lui permet de prendre des décisions en fonction d’évènements passés. Cela en fait une solution de pare-feu de gestion unifiée des menaces (UTM) potentiellement puissante, délivrée dans un périphérique unique exécutant plusieurs fonctions de sécurité.

Inconvénients des pare-feux dynamiques

  1. À moins qu’un pare-feu dynamique ne dispose des dernières mises à jour logicielles, les vulnérabilités peuvent permettre à un hacker de le compromettre, puis de le contrôler.
  2. Il arrive que certains pare-feux dynamiques soient dupés pour permettre une connexion nuisible au réseau.
  3. Les pare-feux dynamiques peuvent être plus sensibles aux attaques de l’homme du milieu (MITM), qui impliquent qu’un assaillant intercepte une communication entre deux personnes pour espionner le trafic ou y apporter des modifications.
Découvrez les avantages et les inconvénients des pare-feux dynamiques

Devriez-vous choisir un pare-feu dynamique ou un pare-feu sans état ?

Maintenant que vous connaissez la différence entre les protocoles de pare-feu dynamique et de pare-feu sans état, quelle est la meilleure solution ? Il y a certains éléments à garder à l’esprit lorsque vous décidez quel pare-feu déployer au sein de votre organisation.

Besoins individuels en matière de pare-feu

Un individu sera probablement d’accord pour utiliser un pare-feu sans état, notamment parce que les pare-feux dynamiques coûtent souvent plus cher. Cependant, il est important de se souvenir de ceci : un pare-feu dynamique offre une solution « intelligente ». Il apprend comment filtrer le trafic en fonction de ce qui s’est déjà passé et de ce qu’il voit lorsqu’il inspecte les données entrantes. 

D’autre part, un pare-feu sans état, dans de nombreux cas, a besoin d’être configuré avec précaution par une personne connaissant les types de trafic et d’attaques qui affectent le réseau. Cela peut exiger que l’individu en apprenne davantage sur les pare-feux avant d’en utiliser un de type sans état. Cela peut nécessiter un travail supplémentaire qui demande du temps ou de l’énergie.

Besoins en matière de pare-feu dynamique ou sans état pour les petites entreprises

Comme pour les pare-feux destinés aux petites entreprises, un pare-feu sans état est attractif en raison de son prix abordable. Étant donné que le trafic entrant est moins grand que celui d’une grande entreprise, il peut également y avoir moins de menaces. Cela pourrait les rendre relativement simples à mettre en place par un propriétaire de petite entreprise.

Besoins en matière de pare-feu dynamique ou sans état pour les entreprises

Pour les grandes entreprises, les pare-feux dynamique sont le meilleur choix. Parce qu’ils offrent un filtrage dynamique des paquets, ils peuvent s’adapter à une variété de menaces à l’aide des données recueillies lors de l’activité réseau précédente pour déterminer le niveau de danger des nouvelles menaces.

Pare-feux Fortinet

Fortinet propose différents types de pare-feux, chacun conçu pour s’adapter à différents modèles d’architecture réseau. Les fonctionnalités FortiGate NGFW peuvent empêcher les malwares de pénétrer dans votre réseau tout en effectuant une mise à jour automatique pour s’adapter au paysage des cybermenaces en évolution constante. De cette façon, FortiGate offre une protection flexible qui lui permet d’avoir une longueur d’avance sur les assaillants.

Fortinet fournit également aux utilisateurs un pare-feu applicatif (WAF),qui sécurise les applications stratégiques contre les menaces zero-day, les 10 principales attaques OWASP et les vulnérabilités connues et inconnues. Ainsi, le pare-feu WAF de Fortinet protège à la fois les utilisateurs mobiles et de bureau, ainsi que les interfaces de programmation d’applications (API) dont dépendent de nombreuses entreprises pour un fonctionnement ininterrompu. De cette façon, un WAF protège les données sensibles contre l’exposition, les attaques par injection et l’utilisation de composants contenant des vulnérabilités connues.

Les opérations des entreprises modernes reposent souvent sur l’utilisation d’applications. Les applications peuvent être basées sur un serveur sur site ou situées dans une diversité d’infrastructures cloud. La capacité de l’organisation et des personnes et entreprises qu’elle sert pour accéder aux applications en toute sécurité est impérative pour le bon fonctionnement de l’organisation. Cela nécessite une solution de réseau et de sécurité réactive et adaptable.

Pour répondre à ce besoin, Fortinet propose une combinaison de réseau étendu défini par logiciel WAN (SD-WAN) et d’un pare-feu nouvelle génération. Cela fournit à votre organisation une sécurité flexible du cloud, vous permettant de déployer l’application dont vous avez besoin sur le cloud de votre choix sans renoncer à la sécurité. Les utilisateurs peuvent profiter de la protection d’un pare-feu nouvelle génération, quel que soit le type de dispositif qu’ils utilisent ou l’endroit où l’application est hébergée.