Skip to content Skip to navigation Skip to footer

VPN et sécurité : est-ce sûr et en avez-vous besoin ?

Les VPN sont-ils vraiment fiables ?

L’utilisation d’un réseau privé virtuel (RPV) fiable peut être un moyen sûr de naviguer sur Internet. La sécurité par VPN permet de protéger votre adresse IP et de crypter votre historique Internet, et est de plus en plus utilisée pour empêcher l’espionnage par les agences publiques. Les VPN ne permettent toutefois pas de vous protéger dans toutes les situations.

Si vous vous demandez ce qu’est un VPN, c’est un réseau virtuel qui permet à un utilisateur Internet de se protéger lui-même et de protéger son organisation en créant une session de navigation Web privée. Cela est particulièrement important lors de l’utilisation d’une connexion Wi-Fi publique pour empêcher d’autres personnes d’écouter l’activité en ligne de l’utilisateur et les données et informations qu’il partage. Un VPN crée un tunnel sécurisé entre l’ordinateur d’un utilisateur et le serveur VPN qui masque son activité en ligne et son emplacement.

La sécurité VPN permet aux utilisateurs de protéger leur confidentialité en ligne et d’empêcher leur fournisseur de services Internet (FAI) de suivre leur activité de navigation. Il fonctionne en connectant le périphérique d’un utilisateur au serveur VPN, puis en transmettant son trafic Internet via la connexion Internet du fournisseur VPN. Cela masque les informations de navigation et rend plus difficile pour les malfaiteurs de recueillir ou de surveiller l’activité en ligne de l’utilisateur.

La navigation privée est-elle vraiment privée ?

Vous vous posez peut-être la question. « Ai-je vraiment besoin d’un VPN lorsque mon navigateur dispose d’une navigation privée ? »

Les navigateurs Web populaires comprennent une fonctionnalité appelée navigation privée, qui permet aux utilisateurs de naviguer sur le Web sans enregistrer leur historique, les informations de recherche et les données locales temporaires comme les cookies. La navigation privée est disponible sur les principaux navigateurs comme Apple Safari sur Mac et iOS, le mode Incognito de Google Chrome, Mozilla Firefox, Opera et la navigation privée de Microsoft Edge.

Le mode de navigation privée d’un navigateur empêche le stockage des données sur le dispositif ou l’ordinateur local d’un utilisateur. Cependant, cela n’empêche pas nécessairement le partage d’informations entre le dispositif ou l’ordinateur de l’utilisateur et son ISP. En outre, des tiers peuvent être en mesure de détecter l’activité des utilisateurs par le biais de sessions de navigation privées, qu’ils peuvent utiliser pour exploiter leur système d’exploitation. 

5 raisons pour lesquelles les VPN gratuits ne sont pas sûrs

« Les VPN gratuits sont-ils fiables ? » est une question que tout le monde doit se poser, et la réponse est simple. L’utilisation de logiciels gratuits n’est pas une solution efficace pour assurer la sécurité par VPN, car elle ne protège souvent pas les données et les activités de navigation sur Internet. Les principales raisons de ne pas utiliser un VPN gratuit sont les suivantes :

  1. Les outils VPN gratuits compromettent la sécurité des utilisateurs : de nombreux outils VPN gratuits contiennent des malwares qui pourraient être utilisés par les cybercriminels pour voler les données des utilisateurs, obtenir un accès non autorisé à leurs données ou à leur ordinateur, ou lancer une cyberattaque. Un rapport de recherche du groupe de sécurité et de réseau ICSI a révélé que 38 % des 283 applications VPN Android étudiées contenaient une certaine forme de présence de malwares. Par conséquent, une application VPN peut ne pas toujours s’avérer sans danger lorsque vous utilisez des outils gratuits.
  2. Les outils VPN gratuits suivent l’activité en ligne : un VPN sécurisé doit protéger l’activité d’un utilisateur lorsqu’il navigue sur Internet, mais certains VPN gratuits font le contraire en suivant l’activité en ligne des utilisateurs. La même étude ICSI a révélé que 72 % des services VPN gratuits analysaient les outils de suivi tiers intégrés dans leur logiciel. Cela permet aux outils VPN de collecter des informations sur les utilisateurs et de les vendre à profit aux meilleurs enchérisseurs, ce qui permet aux annonceurs de cibler des utilisateurs de VPN gratuits avec des publicités. Certains outils VPN gratuits ne disent pas s’ils partagent ou vendent des données utilisateur, mais d’autres le disent dans leurs politiques de confidentialité. 
  3. Les outils VPN gratuits limitent l’utilisation des données : les VPN sont efficaces pour protéger les données ou masquer l’emplacement d’un utilisateur lorsqu’il regarde un film à partir d’un service de streaming qui n’est pas disponible dans sa région. Toutefois, un VPN gratuit limite généralement la quantité de données que les utilisateurs peuvent utiliser par le biais de l’outil. Cela peut inclure une limitation de la quantité de données qu’ils peuvent utiliser par mois, une limitation de la durée pendant laquelle le VPN est disponible par session de navigation, ou le déblocage de certains sites Web uniquement. Par conséquent, les outils VPN gratuits ne sont pas idéaux pour les personnes qui souhaitent protéger leurs données ou masquer leur emplacement pendant une durée considérable.
  4. Les VPN gratuits ralentissent la vitesse Internet des utilisateurs : de manière similaire à la question de limitation des données mentionnée ci-dessus, les VPN gratuits peuvent fournir des vitesses Internet plus lentes que les outils de qualité supérieure. Même les options VPN gratuites de fournisseurs réputés fourniront une connexion Internet plus lente que celle disponible grâce à leurs options payantes. Ils fourniront également en priorité des hautes vitesses Internet à leurs clients payants, ce qui peut ralentir davantage leurs services gratuits.
  5. Les outils VPN gratuits ciblent les utilisateurs avec des publicités : les VPN gratuits utilisent également la publicité pour générer des revenus, ce qui signifie que les données des utilisateurs peuvent être partagées ou ciblées sans leur autorisation. Cela est frustrant pour les utilisateurs, car les publicités peuvent également ralentir la connexion Internet de l’utilisateur ou contenir des malwares. La présence d’annonces sur un service VPN gratuit peut également être une préoccupation en matière de confidentialité, car il est probable que le fournisseur partage l’activité en ligne des utilisateurs avec des services tiers. Les VPN payants comprennent des outils de blocage des publicités, ainsi que des fonctionnalités telles que la protection contre les malwares et une bande passante illimitée, qui préservent la sécurité des données des utilisateurs.

Quelles fonctionnalités font qu’un VPN est sûr et sécurisé ?

La question du degré de sécurité des services VPN dépend généralement du VPN utilisé. Le VPN d’un fournisseur fiable comportera un chiffrement des données de l’utilisateur et de l’historique de navigation en ligne pour les protéger contre les hackers et les ISP. 

L’utilisation d’un VPN est-elle sans risque ? Cela dépend si le fournisseur garantit la confidentialité en ligne, fournit des politiques de confidentialité transparentes, prend des mesures correctives concernant les fuites de données et ne trace pas ses utilisateurs. Le meilleur outil ou application VPN contient les fonctionnalités suivantes :

  1. La prévention des fuites d’adresse IP (Internet Protocol) : l’objectif principal d’un VPN est de masquer ou de déguiser l’adresse IP d’un utilisateur et d’empêcher quiconque de suivre son activité en ligne. Cependant, un VPN peut parfois inclure des défauts qui entraînent une fuite de l’emplacement IP de l’utilisateur. Il est donc important de rechercher un fournisseur qui empêche activement les fuites d’adresse IP. Vérifiez les avis en ligne pour voir s’ils ont un historique de fuite d’adresse IP.
  2. L’absence de mise en log des informations : les VPN sans log ne collectent pas ou ne consignent pas les données que les utilisateurs partagent sur le réseau, telles que les identifiants de connexion, les fichiers qu’ils téléchargent et leur historique de recherche. C’est essentiel pour garantir la confidentialité en ligne des utilisateurs et protéger leur anonymat des autres utilisateurs d’Internet. Ceci garantit également que les informations d’un utilisateur sont protégées, même si un assaillant obtient un accès non autorisé à un outil VPN. Lorsque vous envisagez un VPN, vérifiez s’il conserve des logs de l’activité en ligne, met en log et purge périodiquement les données ou divulgue des informations utilisateur dans tout autre scénario.
  3. Commutateur d’arrêt du VPN : en cas d’interruption d’une connexion VPN, l’accès Internet de l’utilisateur passera à sa connexion habituelle. Une fonction de commutateur d’arrêt du VPN quitte automatiquement des programmes spécifiques si une connexion Internet devient instable pour réduire le risque de fuite de données sensibles par les applications.
  4. Authentification multi-facteurs (MFA) : tout programme VPN doit être aussi sécurisé que possible pour garantir que seuls les utilisateurs autorisés peuvent y accéder. L’authentification MFA permet à un utilisateur de prouver son identité, qu’il est bien celui qu’il prétend être, avant d’avoir accès au VPN. Par exemple, lors de la connexion au VPN à l’aide de son nom d’utilisateur et de son mot de passe. L’utilisateur peut ensuite recevoir un code par SMS ou une notification qu’il peut approuver sur son téléphone portable. Ce niveau de sécurité supplémentaire garantit que seules les bonnes personnes peuvent accéder à un VPN et rend plus difficile l’interception par un hacker.
 

Comment Fortinet peut vous aider

Fortinet fournit une gamme d’outils VPN sécurisés avec ses solutions VPN FortiGate de sécurité du protocole Internet (IPsec)/SSL (Secure Sockets Layer). Les offres VPN FortiGate sont des VPN évolutifs haute performance qui fournissent aux utilisateurs et aux organisations le contrôle des accès et des règles de sécurité cohérentes sur l’ensemble de leurs applications, dispositifs et sites. 

Les VPN FortiGate offrent une communication sécurisée entre plusieurs endpoints et réseaux via les technologies IPsec et SSL. Cela garantit que les données des utilisateurs sont protégées lors des transferts à grande vitesse, ce qui les empêche de devenir la proie de violations de données ou de cyberattaques telles que les attaques de l’homme du milieu (« man-in-the-middle » ou MITM).